Goji bio certifié Ecocert

      2 commentaires sur Goji bio certifié Ecocert

Depuis juin 2008 que j’ai commencé mon enquête sur le goji, ou Lycium barbarum, je n’ai pas manqué de glaner les informations les plus fiables possibles, pas évident pour ce qui concerne le goji. Mon article est devenu un des plus visité ! (http://www.clesdesante.com/article-20929698.html). Il faut dire que je ne vie pas de son commerce et que je tiens à honorer le milieu universitaire dont je suis issu.  

J’ai récolté beaucoup d’informations autour de moi, des consommateurs, des naturopathes, et bien-sûr l’importateur de goji bio et du goji du plateau tibétain, qui se rend souvent sur place (contrat d’exclusivité avec la principale exploitation bio), et dont je suis devenu en quelque sorte le porte parole.

Enfin j’ai conduit des tests sur un plan énergétique des différentes provenances proposées sur le marché français grâce à 3 radiesthésistes renommés. Telle est en effet une des caractéristiques du goji : il possède un taux vibratoire élevé (mesuré sur l’échelle de Bovis), surtout celui d’altitude, ce qui explique en partie ses effets détoxiquant et vitalisant.

    

Les trois principales marques « historiques » de goji bio en France (certifiés Ecocert ou Qualité France) : Herbajovis, Jolivia, Goji France Himalaya inner Mongolia. Des analyses toxicologiques (phytosanitaires) sont faites systématiquement sur chaque lot importé, et font bien ressortir 0% de pesticides… ce qui est loin d’être le cas de certains gojis conventionnels, surtout en provenance du Ningxia. Mais ça commence à se savoir et ceux qui ont du goji du Ningxia (notamment les vendeurs asiatiques) vous le vendent comme du goji du plateau tibétain (ou pire, du Tibet… alors qu’il n’y a jamais eu un pied de goji au Tibet, c’est bien trop aride..). 

Concernant le goji bio les contrôles de la DGCCRF sont quasi permanents. Il n’y a donc plus, théoriquement du moins, de « faux » goji bio.

Malheureusement il existe très peu d’exploitations bio en Chine, c’est la raison du prix élevé du goji bio en Europe.

Le lyciet (le nom français du goji) est une plante relativement fragile et surtout qui subit les affres des insectes dès le printemps. C’est la raison pour laquelle les exploitants chinois utilisent des insecticides. Il a fallu attendre la découverte d’une biologiste de la Mongolie intérieure (Inner Mongolia) pour résoudre les problème des pesticides : il a mis au point un compost à base de plantes, qui permet de lutter très efficacement contre les maladies et les insectes.       

Cecile-avec-la-veterinaire-qui-a-cree-le-compost-bio.JPG

Cela me fait plaisir de constater que la plupart des gens ont maintenant de bonnes informations sur le goji. Cela prouve au moins qu’on sert à quelque chose !  

Un article intitulé « Vérité et actualité du goji bio » est consultable ici :  Vérités et actualités du goji bio

SAM_3393bis.jpg

DSCF0277.JPG

SAM_3418bis.jpg

Concernant les réelles propriétés du goji, devant la persistance d’inexactitudes qui continuent de circuler sur le net, j’ai fait une série de 4 videos :  

 
Pour info, l’article « lycium barbarum » de Wikipedia est très bien fait et fiable, notamment grâce au travail d’Olivier Potterat, un chercheur suisse de l’Université de Bâle, qui a mené une étude en 2008 sur le goji.
 

Nous conseillons 2 qualités :

1) le « goji bio de Mongolie intérieure » certifié Ecocert. Les photos et la video en bas de page (de Tony) présentent l’exploitation bio, située dans le sud de la Mongolie intérieure, avec laquelle nous travaillons.

Il existe aussi le « goji inner Mongolia » qui provient de la même exploitation mais qui n’est pas certifié bio, seulement garantie 0% pesticides (analyses disponibles). Cela permet d’avoir un goji de qualité identique pour un prix plus abordable (ce goji n’est pas disponible chaque année).

2) le « Sungreen » qui provient de plantations situées sur le plateau tibétain, au Qinghaï exactement (l’état qui est au nord-est du Tibet). La plupart des plantations de goji sont situés le long du fleuve jaune, les terres qu’il traverse sont extrêmement fertiles (le fleuve est jaune car il arrache des tourbes à la montagne). Le fleuve jaune prend sa naissance en plein centre du Qinghaï (cordillière du Kunlun), les exploitations de goji de cet endroit sont les plus hautes en altitude existantes. Mais le goji y est paradoxalement rarement certifié bio (la labellisation représente un vrai coût). Il contient donc des traces de pesticides.

Naissance du fleuve jaune sur la carte : link 

Ce goji originaire du Qinghaï est celui que certains sites marchands qualifient de « sauvage » ou « du Tibet ». Ce qui n’est que du marketing.

Il existe par ailleurs un certain nombres d’exploitants agricoles français qui ont planté du goji : bravo ! Vous pouvez vous même en planter dans votre jardin puisque de nombreuses jardineries en proposent. 

 

Pour connaître la marque que je recommande, veuillez m’en faire la demande par écrit : cetienne8@yahoo.fr (recopiez cette phrase dans le mail).  

  

  chine.jpg

Une video de notre ami Tony, qui a filmé en juillet 2012 l’exploitation bio avec laquelle nous travaillons (sud de la Mongolie intérieure).

2 thoughts on “Goji bio certifié Ecocert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *