Christophe ETIENNE

Mon attirance pour les domaines de la nature et des plantes médicinales se manifeste très tôt : enfant, chaque été je récolte et fais sécher les fleurs et plantes médicinale de la vallée du Tarn, afin de concocter mes propres tisanes. Après la 3ème je choisi la filière agricole (2 ans de lycée agricole) mais je décide d’arrêter suite à des difficultés d’insertion dans la mentalité agricole de l’époque. La comptabilité a été durant vingt trois ans mon job, me laissant suffisamment de temps pour m’occuper de ma famille et de mes recherches en sciences humaines.

Dans les années 1995 je me passionne littéralement pour les médecines naturelles et la naturopathie. En 2002 j’ai la chance de suivre le cursus de Conseiller en Phytothérapie et aromathérapie de la faculté de Bobigny (DUMENAT). Je deviens aussi le trésorier de l’association médicale pour la promotion de la phytothérapie (AMPP).

J’aime beaucoup écrire et aspire à partager, je créé vers 2006 ce blog sur les clés de la santé durable. C’est ce qui m’a amené à ouvrir HerbaJovis, une boutique en ligne me permettant de proposer les produits naturels dont les critères principaux sont la qualité et l’efficacité. Mais mon profile a évolué de plus en plus vers la thérapeutique jusqu’à ce que j’ouvre un cabinet à Paris en 2013 (9 rue Dautancourt).

Je suis certifié en Nutrition Cellulaire Active (micronutrition), en méthode JMV (dérivée de NAET), en Etherapie, et en 2012 et 2013 j’ai suivi les formations des docteurs Ruby Orengo et Bruno Donatini à l’ECIM à Paris (European College of Integrative Medicine). Parallèlement je fais un travail sur moi de plus en plus suivi me permettant d’appréhender la relation d’aide (diverses approches de développement personnel).

Je me présente aujourd’hui comme naturothérapeute. Au cabinet j’utilise divers outils, dont : le GazDétect (déterminer le type de flore intestinale), l’Oligoscan (mesurer les oligo-éléments, les minéraux et les métaux lourds), le iomet (bilan bionutritionnel) et bientôt les ondes scalaires (octobre 2014).

18 thoughts on “Christophe ETIENNE

  1. eric p

    Bonjour
    j’aimerais savoir si vous
    1. consultez sur paris ou Montfermeil
    2. si vous connaissez qqun sur bordeaux ou environs
    3. comment s’organise une consultation :
    j’aimerais faire le point sur mon état général bouche estomac intestin..

    Reply
    1. ETIENNE Post author

      Bonjour , n’hésitez pas à aller sur le site de l’ECIM, à la page « praticiens médecine intégrative »

      Reply
  2. Denise MAHE

    Comme vous le proposez si GENEREUSEMENT,
    Pourriez vous me faire parvenir le document, fruit de votre expérience, intitulé  » AMELIORER la VIDANGE de l’ESTOMAC  » ?
    denise.mahe@orange.fr

    MERCI d’avance

    Reply
  3. Lauga Sylvie

    Bonjour,
    En errance médicale depuis….40ans, gavée d’antibiotiques et autre chimie d’où des problèmes de tous ordres (40 ans de diarrhée chronique, de cystite, colite, urticaire géant, mycose (vaginale, intestinale, buccale…), cytomégalovirus /Epstein barr/zona/herpès,fatigue accablante,reflux, interventions chirurgicales diverses, SFC et Fibromyalgie diagnostiqués en 2007..et ce n’est pas exhaustif!), j’ai décidé en 2007 de me tourner vers la médecine alternative(de toute façon, mon corps refuse désormais toute chimie!), le yoga, la respiration ventrale etc…Mon état s’est amélioré mais les problèmes de fond subsistent. Ayant lu les écrits du Dr Donatini, j’ai compris que TOUT(ou presque!) venait de ma flore intestinale. J’ai fait en 2016 le gaztest (hydrogène 2, méthane 21,6) et prend depuis 8 mois Ganoderme Coriolus et Laetiporus. Pas vraiment d’amélioration ce qui n’est guère étonnant puisque des analyses récentes révèlent un taux de Candida Albicans de 87mg/l…Aussi, je crois qu’une prise en charge globale s’impose si je veux mourir en bonne santé! J’ai beaucoup apprécié la teneur de vos réponses aux différentes problématiques, votre empathie et votre professionnalisme, pouvez-vous me recevoir en consultation? Bien à vous. Sylvie

    Reply
    1. ETIENNE Post author

      Merci bien pour vos encouragements ! Je pense que le mieux est de vous reporter à la liste des praticiens certifiés : http://ecim.pro/ou-trouver-nos-praticiens-certifies/55-praticiens-ecim-medecine-integrative.html et suivre parallèlement les recommandation de naturopathes de votre région, c’est souvent très complémentaire. Une détox cellulaire pourra vous être probablement salutaire afin de remonter votre « terrain » : polyphénols concentrés, acide alpha-R-lipoïque, des complexes d’oligo-éléments, etc… C’est bien expliqué dans le livre de Judith Albertat : Lyme, les solutions naturelles. Même si vous n’avez pas la maladie de Lyme, les stratégies permettant de remonter son terrain sont exactement les mêmes.
      Et ça fonctionne bien, c’est ce qui l’a amené à écrire ce livre précieux car basé sur « du concret », vécu par de nombreuses personnes.

      Reply
  4. Stephanie

    Bonjour
    Je me permets de vous contacter pour vous poser une question…. (un ami m’a parlé de vous et que « peut être » vous pourriez m’aider oú plutôt ma puce.
    Voilà: ma fille a 2 Mois et demi, Elle est intolérante au lactose mais surtout sujette à des reflux interne qui lui cause des douleurs et rendent le moment du biberon …. redouté… sans plaisir… Vous occupez vous des bébés? Y a t’il à vos yeux une solution naturelle?
    Merci du temps que vous m’accorderez pour me répondre
    Je vous souhaite une excellente journée
    Stéphanie

    Reply
    1. ETIENNE Post author

      Je vous recommande d’appeler d’urgence LA spécialiste de ce genre de souci : Candice LEVY http://www.naturopediatrie.com/
      Les régurgitation chroniques des bébés se multiplient malheureusement. On a déjà eu des améliorations notables en utilisant de l’extrait de ganoderme en poudre (par exemple chez Nutrixeal.fr). A essayez le cas échéant.

      Reply
  5. GeraldineD

    Bonjour,
    J’ai eu l’occasion de vous consulter il y a 2 ans. J’ai suivi vos conseils (ganoderme, coriolus, hericium + sel d’epsom + le bio-para) avec des améliorations notables.
    Or depuis un an, les symptômes sont revenus (douleurs intestinales -colon toutes les nuits).
    Je souhaiterais recommander les produits indiqués ci-dessus,
    Pourriez-vous me transmettre un bon de commande;
    Bien cordialement
    Géraldine

    Reply
  6. Guilbaut

    Bonjour
    Est il possible d’avoir un rv avec vous sur Paris pour de gros soucis digestifs qui s’intensifient de plus en plus ?
    Cordialement,
    PG

    Reply
  7. STEDEL

    Bonjour Monsieur Étienne,
    Je souhaite avoir votre avis. Je suis très sensible au niveau digestif. J’ai eu pendant très longtemps une gastrite et des reflux. Mon médecin m’avait prescrit des IPP pendant plusieurs années. Cela calmait un peu les reflux mais ça m’a surtout détraquée encore plus le système digestif (intestins). J’ai réussi avec beaucoup de difficultés à me sevrer des IPP . A la dernière gastroscopie on a découvert que j’avais helicobacter pylori. Le gastro enterologue m’a alors prescrit du pylera (une combinaison de 3 puissants antibiotiques) pour éradiquer cette bactérie. J’ai très peur de prendre ce médicament car il y a plusieurs années j’ai fait plusieurs infections à clostridium difficile à la suite d’antibiothérapie (diahrées+++ et maux de ventre +++=). J’ai peur d’avoir des grosses séquelles sur mes intestins si je prends ce traitement pylera. Pourriez-vous me conseiller ? Savez-vous si on peut éradiquer cette bactérie d’une autre façon qu’en prenant des antibiotiques ?
    Je vous remercie beaucoup pour votre réponse
    Cordialement

    Reply
    1. ETIENNE Post author

      bonjour
      le naturopathe n’est pas là pour remplacer les traitements médicaux !

      Cependant il faut bien admettre que de plus en plus de personnes essaient des alternatives. Généralement avec succès. A tenter notamment dans les cas où une fragilité importante s’est installée. Les médecins sont de plus en plus confrontés à la problématique des profils fragiles ou hypersensibles.

      Pour Helicobacter pylori, certaines personnes m’ont dit avoir eu de bons résultats avec :

      1) Mastic gum : 3 gélules par jour (par exemple chez supersmart) ; 40 jours
      2) Lactoferrine : 1 capsule par jour ; 2 mois

      Il existe aussi d’autres nutriments intéressants : le sulforaphane (par exemple Brocosulf chez Nutrixeal) et la propolis concentrée (en pharmacie), qu’il ne faut pas hésiter à utiliser pour ses puissants effets antibactériens.

      D’autre part il sera à mon sens indispensable de suivre les recommandations permettant de favoriser la vidange gastrique ; j’ai rassemblé un certain nombre de conseils ici :

      Enfin, concernant les diarrhées chroniques, c’est assez typique du SIBO à hydrogène. Il faudra envisager de le traiter. A commencer par :

      1) assainir la flore bactérienne de la bouche : je peux vous envoyer le protocole si vous le souhaitez
      2) utiliser de la berberrine + huile essentielle d’origan en toute petite quantité afin de ne pas abraser la paroi du grêle ; Le bourgeon Airelle rouge est également conseillé
      3) dîner très tôt (vers 18h30 par exemple) et mâcher énormément chaque bouchée
      4) supprimer le sucré et toutes les céréales sauf le riz bio semi-complet
      5) diminuer les portions de féculents et augmenter celles des légumes bio variés, cuits à feu doux, en repérant ceux que vous tolérez bien

      Reply
  8. Christophe

    Bonjour,
    Je voudrais savoir s’il faut faire forcément un régime Fodmaps en cas de dysbiose avec fermentation au methyl-acétate ?
    Par ailleurs, est-ce que vous prescrivez des mycelliums dans la même société que celle du Dr Donatini ?

    Merci d’avance

    Reply
    1. ETIENNE Post author

      Bonjour
      Oui moins fermenter grâce à une éviction des aliments « Fodmap forts » est intéressant, que ce soit dans un SIBO à méthylacétate ou à Hydrogène. Je pense qu’il est également intéressant de tendre vers une alimentation à index glycémique bas (le régime paléo ou sans lectines, ce qui est presque la même chose). Les aliments sans lectines, notamment, semblent intéressants (approche du Dr Gundry), ou bien les aliments qui ne libèrent pas d’histamine si cela a été mesuré (mesurer l’histamine fécale + la diaminooxidase, enzyme qui intervient dans la dégradation de l’histamine).

      Concrètement, une fois que le SIBO est amélioré (grâce, entre autres, aux huiles essentielles mais c’est souvent insuffisant), il est important de peu à peu nourrir la bonne flore :

      1) en incorporant de petites quantités de légumes lacto-fermentées (particulièrement riches en lactobacillus) à chaque repas (voir les conseils du Dr David Perlmuter et du Dr Natasha Campbelle McBride)

      2) des aliments prébiotiques, indispensables pour faire croître la familles des bactéroides (en gros la « bonne flore ») au détriment des firmicutes : une fois le SIBO amélioré, il faut pouvoir les introduire en toute petite quantité, notamment les amidons résistants (manioc et tapioca, patates douces, etc…), puis les autres familles d’aliments prébiotiques : fructanes, beta-glucanes, fibres, polyphénols : avec les amidons résistants, ça fait 5 familles au total (voir les ouvrages d’André Burckel, notamment Le régime microbiote, 60 menus)

      Pour commander les produits du laboratoire DFN, il faut demander le bon de commande au praticien qui s’est occupé de vous.

      Reply
  9. Marina

    Bonjour, est-ce que vous assurez également le suivi des femmes enceintes? J ai été suivie pendant 1 an par un professionnel jusqu en avril dernier, puis il a arrêté de consulter soudainement. j ai besoin d un autre avis, je n ose pas reprendre le traitement qui fonctionnait avant grossesse (mycelium), les symptômes s accentuent depuis 2/3 mois, je suis un peu perdue. Merci pour votre réponse.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *