Les principales différences entre klamath et spiruline

Résumé des principales différences entre la klamath et la spiruline.

Précisons que je suis également un consommateur de spiruline, qui est un aliment remarquable, qui continue plus que jamais de faire des miracles en Afrique, en particulier auprès de milliers d’enfants souffrant de malnutrition.

Mais il existe des différences indéniables entre la klamath et la spiruline, qui explique en partie la différence de prix.

1)   Etant un des aliments si ce n’est l’aliment le plus complet de la planète (115 micronutriments), la Klamath va contribuer à couvrir  de nombreuses éventuelles carences de notre organisme

2)   Une action neuroprotectrice a été montrée par plusieurs études ; on peut considérer qu’elle nourrit les neurones  (on sait d’ailleurs que les neurones ont besoin de l’ensemble des acides aminés, oligo-éléments, minéraux et vitamines – notamment les vitamines B et le magnésium – pour fonctionner de façon optimale).

3)   Une véritable détox s’installe, à tel point qu’il est conseillé de commencer avec de faibles doses : 0,5 à 0,7 g les 4 premiers jours puis augmenter graduellement pour passer à 1,3 à  2 g / jour. Je connais des personnes qui en prennent plus et elles se portent à merveille…

Le mode de détox est différent de celui de la chlorelle, qui est un « chélateur par absorption» notamment des métaux lourds (à haute dose) ; l’action de la klamath elle, est plus une action synergique et antioxydante, et également par sa teneur en SOD ; son action est complémentaire à celle de la chlorelle pour les métaux lourds.

4)   A partir de 2 g il a été observé jusqu’à 30% de cellules souches produites en plus par l’organisme : ce qui signifie une meilleure régénération de nos tissus.

5)   Une action sur l’équilibre de l’humeur, via la PEA, est une autre différence à mentionner. La PEA (phényléthylamine), un alcaloïde aminé  joue dans le cerveau un rôle de neurotransmetteur. Elle est notamment capable de moduler les transmissions dopaminergiques, ce qui lui donne l’intéressante capacité de soulager les baisses d’humeur et les troubles de déficit d’attention tout en augmentant la capacité de concentration.

Il existe d’autres différences, à vous de les trouver ! 🙂

 

Il existe aussi de nombreux points communs entre les deux algues. Par exemple leur teneur en chlorophylle et en protéines se situent grosso modo dans la même fourchette.

Le potentiel d’oxydoréduction de certaines spirulines est également tout à fait remarquable. cf notre article sur ce sujet : http://clesdesante.com/algue-klamath-et-mesures-selon-la-bioelectronique-de-vincent/

 

8 thoughts on “Les principales différences entre klamath et spiruline

    1. Christophe Etienne

      bonjour n’hésitez pas à aller sur le site Herbajovis.com , la klamath la plus renommée est celle de Sol Semilla

      Reply
  1. franchet sylvie

    Bonjour

    Je prends de la spiruline depuis plusieurs mois.
    Est ce que je peux aussi prendre de l’algue klamath en même temps ou faut’il alterner ?
    Merci pour la réponse

    Reply
  2. vidaller

    Bonjour,
    Peut-on consommer tous les jours, en même temps de la spiruline avec du klamath?

    Reply
    1. ETIENNE Post author

      bonjour
      écoutez je ne vois pas de contre-indication particulière pour consommer spiruline + klamath, au contraire je considère qu’elles sont complémentaires. N’en faite tout de même pas une consommation abusive !

      Reply
    1. ETIENNE Post author

      Il y en a plus dans la spiruline, ne serait ce que par le fait que dans la klamath il y a plus de nutriments : il y a donc moins de chaque nutriment, certains ne sont présents qu’à l’état de trace.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *